Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 42 le Ven 2 Avr - 20:54
Statistiques
Nous avons 154 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est tifan

Nos membres ont posté un total de 3863 messages dans 813 sujets

Mondial: l'Espagne championne du monde..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mondial: l'Espagne championne du monde..

Message par choukry30 le Mar 13 Juil - 10:35

Mondial: l'Espagne championne du monde..


par Simon Evans
PRETORIA (Reuters) - L'opposition de styles entre l'Espagne et les Pays-Bas augure d'une finale de Coupe du monde 2010 indécise et passionnante auréolée d'une seule certitude, celle d'assister au sacre d'un champion du monde inédit dimanche soir au Soccer City Stadium de Johannesburg.
En dépit de leur grande tradition de football, de leurs générations de grands joueurs et de leurs clubs d'élite, ni les Oranje ni la Roja n'ont jamais soulevé le trophée le plus convoité du ballon rond.
Les Espagnols, champions d'Europe en titre, n'avaient jamais passé auparavant le stade des quarts de finale d'un Mondial. Ils s'étaient classés quatrièmes du tournoi en 1950, mais au sortir d'une poule finale, sans phase à élimination directe.
Les Pays-Bas ont quant à eux été empêchés à deux reprises d'accéder à la marche suprême, en 1974 par l'Allemagne de l'Ouest, quatre ans plus tard par l'Argentine.
Le jeu de passes ensorcelant de l'Espagne a étouffé en demi-finale (1-0) des Allemands pourtant très impressionnants en huitième contre l'Angleterre (4-1) et en quart contre l'Argentine (4-0).
La veille, les explosifs attaquants néerlandais avaient fait parler la poudre face à l'Uruguay (3-2), Wesley Sneijder et Arjen Robben scellant la victoire des Oranje après l'ouverture du score des 35 mètres par leur capitaine Giovanni van Bronckhorst dans ce qui restera un des buts les plus mémorables du Mondial.
Les Pays-Bas arrivent en finale avec un bilan probant de 14 victoires consécutives en compétition, dont tous leurs matches de qualification à la Coupe du monde, mais les statistiques de la Roja sont encore plus remarquables: elle n'a perdu que deux fois dans ses 53 derniers matches.
"LA MEILLEURE ÉQUIPE DU MONDE"
Le sélectionneur néerlandais Bert van Marwijk est bien conscient de la qualité de l'adversaire que ses joueurs affronteront dimanche à partir de 20h30.
"L'Espagne méritait vraiment de gagner contre l'Allemagne. C'est la meilleure équipe du monde à l'heure actuelle", dit-il.
"Ça ne m'intéresse pas de savoir qui est le favori de cette finale. Je me fiche de ce que le monde entier raconte. On sera là pour jouer notre football. On considère que c'est un grand défi de les rencontrer."
Ce sera la première confrontation en compétition entre les deux nations depuis le 16 novembre 1983, lorsque les Oranje avaient gagné 2-1 en éliminatoire de l'Euro grâce à Ruud Gullit.
L'effectif néerlandais est au complet et Gregory van der Wiel et Nigel de Jong sont de retour après avoir été suspendus pour la demi-finale contre l'Uruguay.
L'Espagne a perdu son premier match du tournoi face à la Suisse mais elle est montée graduellement en puissance pour arriver à son meilleur niveau au moment le plus opportun.
Le manque de forme de son attaquant Fernando Torres a été largement compensé par la prestation de David Villa, candidat au titre de meilleur buteur de ce Mondial avec cinq buts, tout comme Wesley Sneijder.
Même si le style espagnol axé sur le contrôle du ballon et la lente asphyxie de l'adversaire ne favorise pas un jeu ouvert, il conduit à de fascinantes batailles tactiques et complique la tâche des équipes tournées vers la contre-attaque, comme l'Allemagne l'a appris à ses dépens.
A l'image de la Mannschaft, les Néerlandais aiment les raids éclairs menés en nombre et à toute vitesse mais il leur faudra se préparer à jouer une partie d'échecs au milieu du terrain s'ils veulent éviter de partager le sort des Allemands.
La démonstration livrée par l'Espagne en demi-finale incite son sélectionneur Vicente del Bosque à tempérer l'optimisme ambiant. "Nous allons essayer de ne pas nous laisser aveugler par la victoire contre l'Allemagne", prévient-il. "Il faut qu'on se concentre sur notre tâche parce que nous voulons plus."
"La Hollande est un grand pays de football et les deux équipes ont la même envie de devenir championnes du monde pour la première fois."
Le Brésil a remporté cinq fois la Coupe du monde, l'Italie quatre fois et l'Allemagne trois fois.
L'Argentine et l'Uruguay ont gagné deux fois et l'Angleterre et la France se sont imposées à une reprise.
Dimanche soir, ce sera aussi la première fois qu'une équipe européenne remportera la Coupe du monde hors de son continent.
Avec Iain Rogers et Theo Ruizenaar, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

_________________
l'algerie ce pays gater par la nature malmener par les gents
avatar
choukry30
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1016
Age : 41
Localisation : alger
Emploi/loisirs : voyage aventures sport
Humeur : dont worry ,be happy???
Points : 10869
Date d'inscription : 16/11/2008

http://www.aliw.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum