Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 42 le Ven 2 Avr - 20:54
Statistiques
Nous avons 154 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est tifan

Nos membres ont posté un total de 3863 messages dans 813 sujets

Sarkozy prépare 2012, le PAS aussi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sarkozy prépare 2012, le PAS aussi !

Message par loeil19 le Dim 21 Nov - 13:43



Grande-Synthe, Le 15 novembre 2010




Sarkozy prépare 2012, le Parti Anti Sioniste aussi !



Cela faisait six mois que Nicolas Sarkozy promettait un remaniement ministériel suite à la défaite électorale de l’UMP aux dernières élections régionales. Il s’agit par là de tenter de redonner un deuxième souffle au Président de la République, largement affaibli auprès de l’opinion publique française. Après toute une série de rumeurs et de coups bas entre différents ministres, Nicolas Sarkozy a finalement reconduit son Premier ministre François Fillon. Celui-ci vient de former un nouveau gouvernement resserré, en vue de l’élection présidentielle de 2012. La plupart des ministres centristes ont ainsi été écartés avec leur chef de file Jean-Louis Borloo, tout comme les potiches issues de la diversité (Rama Yade, Fadela Amara, etc.). Le départ de Bernard Kouchner, l’ex « docteur humanitaire de gauche droit-de-l’hommiste », sans cesse aligné sur les politiques de Tel Aviv et Washington, a été à peine remarqué : sionisme oblige ! Il n'y a aucun souci à se faire quant à l’avenir des ministres remerciés, le Système est écolo en matière de recyclage et il saura utiliser leurs compétences ailleurs et autrement…

Il s’agit donc d’un gouvernement recentré autour des éléments les plus xénophobes et sécuritaires en ce qui concerne la politique intérieure (Hortefeux, Besson). L’échec des syndicats face à la réforme des retraites promet aux salariés de nouveaux tours de vis, qui conduiront à un durcissement beaucoup plus net des conflits sociaux. Par ailleurs, la stigmatisation des populations « issues de la diversité », pour employer le langage officiel, continuera afin de mieux opposer les communautés entre elles, et tenter de faire oublier la crise ou de désigner des boucs émissaires.

Il n’y aura aucun changement non plus à attendre sur le plan international. Des soldats français continueront à mourir en Afghanistan au service de l’USraël, et la politique extérieure française sera toujours alignée sur celle de Tel Aviv. En effet, si certains ministres changent (les centristes et les potiches par exemple), le lobby sioniste continuera à diriger la politique française. Tout cela sur fond de crise économique mondiale, à laquelle Nicolas Sarkozy, Président du G20 en 2011, ne pourra rien. G20 que de plus en plus de spécialistes et de commentateurs avertis appellent par son vrai nom : le G2 (USA, Chine), complété du G18 (le reste) qui doit se contenter d’être simple spectateur, sans pouvoir réel. Et c’est bien pour cela qu’on a confié la présidence du G18 à Sarkozy !

Il n’y a donc rien à attendre de ce remaniement, si ce n’est un durcissement social et sécuritaire. La crise économique est mondiale et durable. La domination du lobby sioniste à Paris, l’alignement de notre pays sur la politique voulue par Israël et sur le système bancaire mondial (où un ami de Nicolas Sarkozy, Dominique Strauss Kahn, exerce son pouvoir à la tête du FMI), resteront d’actualité.

La préparation de l’élection présidentielle de 2012 continuera avec ses promesses, ses querelles de personne, ses petites phrases, ses provocations… Bref, on abordera toutes les questions, sauf la principale qui est : comment libérer la France et sa classe politique du lobby sioniste ? Ce n’est pas un hasard si la question du lobby sioniste est taboue dans ces milieux politiques, qui se partagent le pouvoir à tour de rôle depuis au moins quarante ans. Pour eux, le seul fait d’évoquer son existence les met déjà en cause. Le jour où les Français ouvriront les yeux sur cette réalité, leur pouvoir et leurs privilèges seront terminés.

L’antisionisme était présent aux élections européennes de 2009 en Île-de-France, permettant d’introduire pour la première fois cette question dans un débat électoral. Un nouveau ton avait ainsi été donné à la campagne européenne, et on avait enfin pu parler de certains sujets que la pression du lobby sioniste prétendait pouvoir interdire. Ce fut comme une bouffée d’air frais, et nous avons alors dit tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas : pourquoi notre pays est-il gouverné par le CRIF et compagnie ? Il ne faudrait pas que l’élection présidentielle de 2012 soit confisquée par des candidats estampillés tous CRIF. Nous présenterons donc pour notre part lors de cette élection une des personnalités du Parti Anti Sioniste, qui continuera à faire entendre la voix de tous les antisionistes !












Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste






Site Web: www.partiantisioniste.com


loeil19

Féminin
Nombre de messages : 99
Age : 43
Localisation : france
Points : 7707
Date d'inscription : 16/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum