Sujets similaires
    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

    Aucun

    [ Voir toute la liste ]


    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 42 le Ven 2 Avr - 20:54
    Mots-clés

    Statistiques
    Nous avons 154 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est tifan

    Nos membres ont posté un total de 3863 messages dans 813 sujets

    La cybercriminalité

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    La cybercriminalité

    Message par choukry30 le Sam 27 Mar - 11:27


    La cybercriminalité


    Une menace grandissante
    La cybercriminalité est l’une des formes de criminalité qui connaît actuellement la croissance
    la plus forte, de plus en plus de malfaiteurs exploitant la rapidité et la fonctionnalité des
    technologies modernes, ainsi que l’anonymat qu’elles permettent, pour commettre les
    infractions les plus diverses : piratage des données et des systèmes informatiques, vol d’identité,
    diffusion d’images d’abus pédosexuels, escroqueries aux enchères sur Internet, etc.
    Mondial par nature, Internet permet aux malfaiteurs de se livrer à presque n’importe quelle
    activité illicite en n’importe quel point du globe. Il est donc essentiel que tous les pays
    fassent évoluer leurs moyens de lutte sur le plan national de façon à ce que les infractions
    commises dans le cyberespace ne demeurent pas hors d’atteinte. L’utilisation d’Internet par
    des terroristes, en particulier pour inciter à la radicalisation et pour recruter, fait peser une
    grave menace sur la sécurité, tant au niveau national qu’international.
    Une action coordonnée
    INTERPOL recueille, stocke et analyse des informations sur la cybercriminalité, qu’il diffuse à
    tous ses pays membres par l’intermédiaire de I-24/7, son système mondial de communication
    policière. Les autres aspects de l’action d’INTERPOL en matière de cybercriminalité ont pour
    objet :
    De faciliter la coopération opérationnelle entre pays membres par la mise à disposition
    d’une liste d’officiers de contact joignables 24 heures sur 24 pour les besoins des enquêtes
    sur des affaires de cybercriminalité ;
    De développer l’échange d’informations entre pays membres concernant les modes
    opératoires observés dans le domaine de la cybercriminalité, en créant des groupes de
    travail et des ateliers de formation ;
    D’apporter une assistance aux pays membres en cas de cyberattentat ou dans le cadre
    d’enquêtes sur des affaires de cybercriminalité, en mettant à leur disposition des services
    en matière de recherche et de bases de données ;
    D’établir des partenariats stratégiques avec d’autres organisations internationales et avec
    des entités du secteur privé.
    Expertise d’ordinateurs portables saisis aux mains des FARC
    INTERPOL est en mesure de coordonner des moyens opérationnels dans le cadre d’enquêtes
    sur des affaires de cybercriminalité, en collaboration avec ses pays membres. C’est ainsi qu’en
    mars 2008, la Colombie a demandé à INTERPOL de procéder à l’expertise indépendante
    d’ordinateurs et de matériel informatique saisis lors d’une opération antidrogue et
    antiterroriste visant un camp des FARC (
    Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia), afin
    d’établir si les pièces en question avaient fait l’objet de manipulations postérieurement à leur
    saisie. L’équipe d’experts INTERPOL a procédé à une analyse technique indépendante et a
    publié un rapport, lequel a conclu qu’il n’existait « aucun élément attestant la modification,
    l’altération, l’ajout ou la suppression » de fichiers utilisateur.
    Initiatives à l’échelle mondiale
    Le réseau des points de contact nationaux.
    Lors d’enquêtes sur des affaires de
    cybercriminalité, il est essentiel que la police puisse saisir très rapidement des éléments
    de preuve numériques alors que la majeure partie en est encore intacte, et qu’elle puisse
    coopérer par-delà les frontières lorsqu’un cyberattentat concerne plusieurs juridictions.
    INTERPOL a mis en place un réseau d’enquêteurs travaillant dans les services nationaux de
    lutte contre la criminalité informatique. Ces « points de contact nationaux » ont pour objet
    de faciliter les contacts opérationnels entre pays membres et de faire que ceux-ci aient lieu
    dans les meilleurs délais possibles.
    Ces points de contact peuvent être joints 24 heures sur 24 et sept jours sur sept pour
    recevoir ou fournir des informations et/ou pour les demandes d’assistance. Ils sont une
    condition indispensable à la mise en place d’un système d’alerte rapide. Plus de 120 Bureaux
    centraux nationaux INTERPOL ont d’ores et déjà désigné des points de contact.
    Les Groupes de travail INTERPOL sur la criminalité liée aux technologies de
    l’information.
    Ces groupes de travail ont été constitués dans le but de faciliter l’élaboration
    de stratégies, le développement de technologies et le recueil d’informations sur les modes
    opératoires les plus récents observés dans le domaine de la cybercriminalité. Il existe des
    groupes de travail régionaux pour l’Asie et le Pacifique Sud, les Amériques, l’Afrique, l’Europe
    et le Moyen-Orient/l’Afrique du Nord.
    Les principales activités de ces groupes de travail sont les suivantes :
    Échanger des informations sur les nouvelles tendances apparues dans leur région en
    matière de cybercriminalité ;
    Renforcer la coopération opérationnelle entre les pays membres au moyen de réunions
    périodiques ;
    Élaborer tous types de documents à l’intention des services chargés de l’application de
    la loi régionaux ;
    Mettre à disposition un portail Web sécurisé par lequel accéder à des informations et à
    des documents ayant un intérêt opérationnel.
    Le Groupe de travail INTERPOL sur la criminalité liée aux technologies de l’information -
    Europe a récemment élaboré un manuel de référence, le
    IT Crime Manual, qui présente en
    détail les différents outils d’enquête. Ce manuel est publié dans la partie sécurisée du site Web
    d’Interpol, et peut être obtenu sur CD-ROM.
    La Conférence internationale sur la cybercriminalité
    INTERPOL organise tous les deux ans une conférence internationale sur la cybercriminalité
    afin de permettre l’échange de connaissances et de compétences en matière d’enquêtes
    sur les affaires de cybercriminalité. La conférence, accueillie par les services de police des
    pays membres, réunit des spécialistes des services chargés de l’application de la loi et des
    entreprises du secteur privé ainsi que des universitaires, qui y présentent et examinent
    ensemble les technologies les plus récentes pouvant être mises au service de la lutte contre
    la cybercriminalité.

    _________________
    l'algerie ce pays gater par la nature malmener par les gents
    avatar
    choukry30
    Admin
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1016
    Age : 42
    Localisation : alger
    Emploi/loisirs : voyage aventures sport
    Humeur : dont worry ,be happy???
    Points : 11217
    Date d'inscription : 16/11/2008

    http://www.aliw.forumactif.fr

    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum