Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 42 le Ven 2 Avr - 20:54
Mots-clés

Statistiques
Nous avons 154 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est tifan

Nos membres ont posté un total de 3863 messages dans 813 sujets

Menaces sur la forêt de Yakouren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Menaces sur la forêt de Yakouren

Message par choukry30 le Mar 23 Mar - 10:32

TIZI OUZOU
Menaces sur la forêt de Yakouren
23 Mars 2010 - Page : 9
Lu 76 fois



Un projet pilote d’arboretum sera réalisé à Azazga dans le but d’éveiller les consciences quant à la préservation de la nature.

La région d’Azazga a été choisie pour abriter un projet écologique d’envergure. Une «forêt-école» est une initiative pilote conduite par des jeunes de l’association APE (Association pour la protection de l’environnement) avec l’appui de plusieurs parties, tels la direction des forêts et de l’environnement ainsi que l’Inrf (Institut national de la recherche forestière). Ce site d’une superficie de 25 ha est situé au village Aboud dans les Aït Ghobri longeant la RN 12 reliant la wilaya de Tizi Ouzou à Béjaïa.
Pour rappel, le massif forestier de l’Akfadou a attiré l’attention depuis longtemps pour sa richesse en matière d’espèces végétales. En effet, déjà en 1948, cette même parcelle expérimentale a abrité un arboretum dédié à l’olivier. Aujourd’hui, le site en question n’a pas perdu de son attrait ni de son importance. Déjà en 2009, il a vu l’introduction de quelques espèces végétales sous protection.
Toujours dans la même perspective, il est noter que les jeunes écoliers et universitaires se sont impliqués dans le projet. Des actions de sensibilisation sont lancées pour expliquer l’importance de la préservation de ce site où l’écosystème est demeuré loin des traces de la main de l’homme. Des campagnes de plantation sont également au programme pour enrichir les connaissances des enfants. C’est aussi une manière de créer des liens intimes entre ceux-ci et l’arbre.
L’importance de cette initiative se manifeste aussi en observant les dégâts que subit le patrimoine végétal national, les spécialistes n’ont pas cessé d’alerter en effet sur la diminution progressive de celui-ci à cause, justement, de la main de l’homme.
Ils citent à cet effet comme exemple, la pollution, la surexploitation industrielle et les incendies. Pour faire face à cette catastrophe naturelle, les mêmes spécialistes préconisent tout d’abord la protection des sites et des espèces en danger avant de se pencher sur d’autres solutions.
Enfin, pour revenir à l’arboretum d’Azazga, il convient de signaler que c’est un grand jardin où seront introduites de nombreuses espèces d’arbres. C’est également un lieu de collection et de conservation des variétés végétales.
Cet arboretum contribuera sans nul doute à réveiller les consciences sur la nécessité de préserver l’espace naturel partagé par toutes les populations. La mobilisation des masses populaires contre les maux qui rongent la nature ne sera que d’une aide salvatrice car la tendance à l’industrialisation peut s’avérer néfaste sur l’écosystème. Des exemples viennent de tous les continents à l’instar de la déforestation de l’Amazonie qui influe négativement sur la santé de toute la planète.

Kamel BOUDJADI

_________________
l'algerie ce pays gater par la nature malmener par les gents
avatar
choukry30
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1016
Age : 42
Localisation : alger
Emploi/loisirs : voyage aventures sport
Humeur : dont worry ,be happy???
Points : 11034
Date d'inscription : 16/11/2008

http://www.aliw.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum